vendredi 22 avril 2016

22 avril. Journée de la Terre: Des arbres pour la Terre

Une femme sous un parapluie marche dans un champ, avec un arc en ciel en arrière plan. Photo Organisation météorologique mondiale (OMM)

La Journée de la Terre est une journée consacrée à l'avenir de notre planète. L'objectif de cette journée est de mobiliser les populations en faveur de la protection de la nature. 






Agir pour protéger notre terre, c'est possible de plusieurs façons. Tout d'abord, en adoptant d'urgence de bons comportements comme le tri sélectif pour le recyclage; ensuite en communiquant autour de nous sur ce thème et enfin en utilisant nos prérogatives de citoyen pour obliger les pouvoirs publics à mettre l'écologie au centre de leurs préoccupations !


Thème 2016 : Des arbres pour la Terre

Le thème de cette année fixe l’objectif de planter 7,8 milliards d’arbres d’ici les
5 prochaines années.

Pourquoi des arbres ?

Les arbres aident à lutter contre les changements climatiques
Ils absorbent l’excès de CO2 de notre atmosphère. En un an, un hectare d’arbres adultes absorbe la même quantité de CO2 produite par l’émission d’une voiture parcourant 80 000 km. 
Les arbres aident à filtrer l’air que l’on respire
Les arbres absorbent les odeurs et les gaz polluants (oxyde d’azote, ammoniac, dioxyde de soufre et ozone) et filtrent les particules de l’air grâce à leurs feuilles et leur écorce. 
Les arbres nous aident à lutter contre les pertes d’espèces
En plantant des arbres adaptés au milieu naturel, nous pouvons lutter contre les pertes d’espèces et connecter des habitats entre des parcelles de forêts.
Les arbres aident les communautés et les moyens de subsistance
Les arbres aident les communautés à atteindre une durabilité économique et environnementale tout en fournissant de la nourriture, de l’énergie et des revenus.

Regardez cette vidéo qui répond à la question: 

Infos animéesOù en est-on des accords de la Cop 21 ?




mardi 19 avril 2016

L'actualité


Pour être bien informés, vous pouvez aller sur le site 1jour1actu où vous trouverez l'actualité d'une manière facile à comprendre. 

Par exemple, vous pouvez lire les informations à propos du violent séisme qui a frappé l'Équateur samedi dernier. À la fin de l'article vous pouvez voir une petite vidéo très intéressante sur les tremblements de terre.

Vous pouvez vous y inspirer pour rédiger votre article "détourné" de notre projet e-twinning.

Allez-y, surfez sur le site et visitez-le regulièrement pour être à la page!!

samedi 16 avril 2016

Kendji Girac: Andalouse



Voilà la chanson de Kendji Girac, Andalouse, qui est celle que nous allons chanter au Lip-dub de cette année.



Vous avez aussi une vidéo avec les paroles:



Répétez-la à la maison, préparez une petite choréographie et apprenez-la pour le mois de mai!

mardi 12 avril 2016

C'est quoi la liberté d'expression? tv5monde


Dans le cadre de notre projet e-twinning et en relation avec la presse et les moyens de communication, je vous laisse cette émission de TV5MONDE où Philippe Dessaint, journaliste et rédacteur en chef de la chaîne, répond aux questions des élèves de CM1 et CM2 sur la liberté d'expression:

Vous pouvez cliquer sur les différents liens pour écouter ce professionnel des médias parler de l'histoire, de la censure, de la vérification des sources, des risques du métier, des limites, etc. d'une manière claire et directe.



Vous pourrez réfléchir à ce sujet avec les paroles de Monsieur Dessaint: "La liberté d'expression ce n'est pas la liberté de dire n'importe quoi, c'est l'obligation d'apporter une information juste, honnête, loyale au public."


lundi 11 avril 2016

Le discours indirect.


Le style indirect est employé pour rapporter des paroles. On utilise un verbe introducteur suivi d'une phrase complétive: 

Il me demande : "Où habites-tu ?" ---->  Il me demande où j’habite. 

La proposition subordonnée n'a alors ni majuscules, ni point d'interrogation, ni inversion du pronom sujet, ni particule « est-ce que » : 

"Qu'est-ce que vous cherchez?" ----> Je ne sais pas ce que vous cherchez. 

La proposition interrogative est subordonnée à un verbe principal du type: affirmer, annoncer, confirmer, déclarer, demander, dire, expliquer, préciser, proposer, répéter, répondre, etc... 


Dans l'interrogation indirecte, les pronoms interrogatifs, les adjectifs interrogatifs et les adverbes interrogatifs sont les mêmes que dans l'interrogation directe.



   
Faites cet exercice:
Écoutez et cliquez. 






Et voilà la chanson que vous avez travaillé avec Asma en transformant le style direct en style indirect: Elle me dit de Mika (et que nous avions déjà chantée au Lip-dub en 1º !!!)








lundi 4 avril 2016

Patrick Fiori - À La Vie!




Refrain:

À la vie, à l'amour
Que ces moments-là restent en nous pour toujours
À l'amitié, aux beaux jours
Qu'ils éclairent vos parcours

Bonne route et à demain
Que rien ne sépare jamais nos chemins
Bonne chance et prenez soin
Du monde autant que de vous

Au bonheur, au plaisir
Que le cynisme jamais ne vous abîme
À la musique, à nos rires
Qu'ils sachent nous réunir

Que vous appreniez d'hier, que les traces
De vos pères jamais ne s'effacent
Que la santé vous garde
Et que des enfants
Vous chantent un jour
À vous rendre sourds

(Refrain)

Que vous posiez votre pierre à la tâche
Votre jolie lumière, votre grâce
Soyez curieux, ne cessez jamais d'apprendre
Voir, écouter
Sentir, entendre

(Refrain)


Au bonheur, au plaisir
Que le cynisme jamais ne vous abîme
À la musique, à nos rires
Qu'ils sachent nous réunir




dimanche 3 avril 2016

Détournement d'article et d'image.


Dans le cadre de notre projet e-twinning vous devez préparer un article de presse détourné, illustré d'une image détournée aussi, en utilisant l'absurde, le comique ou l'ironie. L'objectif principal de cette activité est de faire preuve d'esprit critique face à l'information et à son traitement, sans oublier de respecter quelques notions juridiques de base.

Je vous rappelle les exemples dans les médias des deux journaux satiriques: Le Gorafi en français et El Mundo Today en espagnol, où les articles commentent des évènements réels ou imaginaires d'une manière parodique et décalée, reprenant la plupart des codes de la presse.

Vous avez déjà travaillé le langage du journalisme écrit en cours d'espagnol et vous pouvez cliquer ici pour voir des questions élémentaires par rapport à l'information en français.

En ce qui concerne les exemples dans l'art je vous conseille vivement d'aller sur cette page où vous avez plusieurs détournements de la Joconde de Léonard de Vinci, comme par exemple celui de Dali:


Et pour finir pour savoir ce que dit la loi en matière de liberté d'expression, vous pouvez aller sur le site de La Toupie :

La liberté d'expression est le droit pour toute personne de penser comme elle le souhaite et de pouvoir exprimer ses opinions par tous les moyens qu'elle juge opportun, dans les domaines de la politique, de la philosophie, de la religion, de morale... 

Considérée comme une liberté fondamentale, la liberté d'expression est inscrite dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (ONU, 1948, article 19) : 

 "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit." 

La liberté d'expression a comme corollaire la liberté de la presse, la liberté d'association, la liberté de réunion, la liberté de manifestation mais aussi le respect d'autrui. Elle est souvent restreinte par certaines conditions particulières qui interdisent l'incitation à la haine raciale, nationale ou religieuse ou l'appel à la violence physique contre les individus. Il en est de même pour la diffamation, la calomnie, le négationnisme, l'atteinte à la propriété intellectuelle, l'atteinte au secret professionnel...