vendredi 24 octobre 2014

La licorne au Moyen Âge

Cet article est dédié à Carmen et Sofía qui se sont intéressées par cette créature imaginaire connue en Occident depuis l'Antiquité grecque. 


La licorne est une créature fabuleuse au corps de cheval, à la tête et aux pattes de chèvre, et à la dent de narval en guise de corne. Cependant, la licorne est souvent représentée au Moyen Âge dans un environnement quotidien, comme un animal réel. 

Les récits de certains voyageurs en Orient confirment cette idée que les régions lointaines sont peuplées des licornes au même temps que des lions, singes ou éléphants.



Elle devient l'animal imaginaire le plus important du Moyen Âge à la Renaissance.

La légende raconte que la licorne ne peut être domptée que par une vierge. Alors, elle peut être capturée et retenue dans un enclos.


La licorne fascine l'humanité depuis des siècles et il y a une abondante production littéraire et artistique à son sujet.

L'une des plus connues est La dame à la licorne, une série de six tapisseries sur lesquelles un lion et une licorne sont représentés à droite et à gauche d'une dame. Cinq de ces représentations illustrent un sens. La sixième tapisserie, sur laquelle on peut lire la formule « À mon seul désir » sur une tente, est l'une des plus belles des tapisseries médievales.





4 commentaires:

  1. merci beaucoup pour ecrit ç'est article !!! merci madame :)

    RépondreSupprimer
  2. merci madame pour l'article . J'adore la licorne . J'adore cette article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Carmen, pour ton intérêt!
      Bisous à toutes les deux!!

      Supprimer